Ponygirl et femme soumise

30 juin, 2011

une nuit d’esclave.

Classé sous journal de ma soumission à  Maître ANKGOR,SM — tinna @ 11:04

Il est tard la nuit a coloré le ciel jusqu’au plus profond des étoiles depuis des heures déjà…….   la fatigue a ralenti les mouvements les paroles…..   Maître G mon éducateur est allé installer sa soumise pour la nuit.  Il vient me chercher…..    engourdie par la fatigue mais inquiète je le suis entraînée vers le sous sol de sa villa……    

Arrivée au bas des escaliers Maître G me bande les yeux , je passerai la nuit ainsi…..    je suis guidée dans une pièce que je ne connais pas….  il y fait un peu froid…..   mon éducateur m’allonge sur un matelas sur le sol…..   j’entend gémir tout prés de moi…..   Alcanthe ma soeur de soumission m’a donc précédée dans ce lieu….. j’entend le bruit d’une chaîne , je suis attachée par le poignet.  On nous apporte un drap….   Alcanthe n’est pas rassurée….  je lui prends la main , on bavarde dans le noir, on évoque nos peurs d’enfants……    épuisées, le sommeil finit par nous emporter.

plusieurs fois dans la nuit je reprends conscience….  j’ai froid, le noir absolu du bandeau qui m’aveugle m’a fait perdre conscience du temps qui passe…..  quelle heure est il ? est ce le jour ou la nuit ?  Ma main frôle  ma soeur qui gémit légerement dans son sommeil…… 

je dois avouer que mon corps , mon esprit , tout en moi en ces moments particuliers subit une tension extrême et diffuse un plaisir et une excitation palpables…..

Le Maître est venu chercher sa soumise…….  Je suis seule maintenant…..   j’essaie de m’assoupir… j »écoute le silence….   contrairement à ce que l’on pense , ne pas voir n’aiguise pas mon ouïe .. les bruits de la nuit me parviennent à travers une sorte de ouate sonore…….    

Combien de temps a passé, je ne sais….  j’ai du dormir…  soudain je sens une présence j’interroge le silence…..   une main chaude se pose sur mon ventre c’est comme une décharge électrique  le froid, l’humidité, le noir, la solitude ,la chaine glacée qui m’entrave, l’excitation de cette situation et soudain cette main, cette voix grave qui chuchotte me font un ‘effet incroyable, une violente envie d’être prise me tord le ventre…..    je gémis….   une caresse dans mes cheveux , et je suis de nouveau seule, seule avec mon sexe trempé, mon désir extrême…. 

Je glisse ma main entre mes jambes et je me caresse jusqu’à  ce que le sommeil m’emporte à nouveau.

J’ai été délivrée au matin…. assise seule sur cette terrasse au soleil je m’étonne de ces sensations intenses et de sentir encore que je suis toute mouillée .

Merci Monsieur.

2 Réponses à “une nuit d’esclave.”

  1. ponydick dit :

    ce blog n’est pas assez tenu à jour, j’aimerais connaitre la suite de vos aventures, punitions, ainsi que votre éducation. les récits à l’écrits m’excitent beaucoup, et les punitions infligées sont bonnes, continuez!

  2. Maitre Charles 78 dit :

    Très joliment écris bO partage merci
    M840 Maître d’Ôpal douceur et d’Iris

Laisser un commentaire

RED TUBE SEXE GRATUIT |
leboudoirdemily2 |
BIOGRAPHIES ET PHOTOS DE CH... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photo amateur
| alexcarrot
| deveritablesgrosseins1