Ponygirl et femme soumise

6 mai, 2009

Protégé : TINA.

Classé sous SM — tinna @ 12:02

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

2 mai, 2009

tourbillon pour femmes soumises…

Classé sous SM — tinna @ 14:54

dsc0215.jpg Nouvelles soirées de ma vie de soumise…..  nous avons retrouvé le couple avec lequel nous avions sympathisé, elle toujours souriante et ravissante et lui , Bel homme ,ténébreux et attentif….   Ils étaient accompagnés d’un autre couple tout aussi agréable un maître charmant avec une jolie et gracile soumise……   nous avons donc été enchaînées ensembles, toute les trois, pour la soirée…..  trois chiennes au bout d’une laisse….. et abondamment fessées……   j’avoue que les mains de Maître P. ont été sans pitié pour nos pauvres fesses ….  toutes les trois à quatre pattes, présentant nos culs …….  j’ai crié, j’ai mouillé aussi…..  Mais ce qui pour moi était nouveau et m’a apporté des sensations particulières fut de partager ma douleur avec d’autres soumises…    sentir le corps de M. se tendre sous les coups, sa main serrer plus fort la mienne tout en attendant mon tour….  chercher dans ses yeux la rage ou le plaisir, faire mienne la tension qui marquait son visage…. et lorsque la main du maître s’abat sur mes fesses ne pas être seule avec la douleur…. c’est une nouvelle intimité, excitante, rassurante, affolante parfois….   nos maîtres ont alterné fouet et fessées   jusqu’à rougir nos fesses…..  et les laisser ainsi pour la soirée….   Maître Baal a même prêté mon cul aux claques d’un dominateur qui a frappé si fort que j’en garde encore les marques aujourd’hui….  enfin , nous avons eu droit à une séance « électrique » qui nous a donné beaucoup de plaisir….  grâce à un appareil à ozone utilisé avec dextérité pour nous offrir et plaisir et douleur…..  nous étions toutes trois sur un tapis plastifié qui nous isolait du  sol, et afin de partager ce délicieux supplice, celle qui subissait la caresse électrique caressait sa voisine l’électrifiant à son tour….. contact doux de la peau d’une femme, picotement de l’électricité, être à la fois victime et bourreau… comment démêler la source du plaisir…..

dure soirée pour mes fesses  mais que de plaisir et de jouissance….. partagés…

12 avril, 2009

PONY GIRL MISTRAL

Classé sous SM — tinna @ 19:46

120420090431.jpgEcrivez moi!

ponytinna@yahoo.fr

10 avril, 2009

Protégé : Retour d’une chienne à l’hotel.

Classé sous SM — tinna @ 16:32

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

9 avril, 2009

nue sous la douche……

Classé sous SM,SM PUNITION — tinna @ 8:10

Je ne suis jamais completement nue…….                vous avez du remarquer que sur les photos,  je porte toujours un corset, ou  des bas, de la lingerie……   c’est absurde mais je suis une soumise pudique……  et puis je trouve que c’est plus joli…..     Mon Maître pourtant, qui riait jusque là de cette « incongruité » a décidé de prendre une douche avec moi……  nue …… 

j’ai osé refuser…..  il m’a dit qu’il me ferait accepter à coups de fouet….   j’ai tenu tête…..

il m’a ordonné de présenter mes fesses à son fouet, je me suis donc mise à quatre pattes sur le lit jupe relevée……  je n’ai pas pu m’empécher de le provoquer…..  je suis un peu inconsciente….  mais c’est plus fort que moi….  les coups ont commencé à tomber….  ce qui fait le plus mal c’est lorsque le fouet retombe au même endroit mais quand toutes les fesses sont rouges et marquées, chaque nouveau coup est une véritable torture d’autant plus qu’il s’est abstenu des caresses qui accompagnent habituellement le fouet et calment le feu de la peau……    je me suis mise à crier, un rire nerveux m’a secouée…..  cela l’a enervé et il a frappé plus fort…….  quand je l’ai enfin supplié de cesser il m’a ordonné de demander à prendre une douche nue avec lui……  ce que j’ai fait les larmes aux yeux le cul brûlant….

Il a donc ouvert l’eau et a attendu que je me déshabille …..j’ai commencé…..  enlevé le haut… dégrafé mon soutien gorge , fait rouler mes bas….  il ne restait plus que la jupe relevée jusqu’à la taille…..  et là j’ai reculée….  ne me demandez pas pourquoi, je ne saurai l’expliquer…..  j’ai dit non!   Baal est rentré dans une vraie colère il a attrapé ma jupe, l’a déchirée m’a obligée à mettre mes main sur le mur au fond de la douche  , la tête sous le jet d’eau …..  et m’a sodomisée, c’est terrible, j’ai bu la tasse le jet trés fort m’empêchait de voir, d’entendre j’essayais de secouer la tête j’arrivai cependant à prendre de grandes goulées d’air…   tandis qu’il forçait mon orifice anal…..  c’était un viol, ni plus ni moins…. je ne le pensais pas capable d’une telle sauvagerie…..    j’étais folle de rage  si en colère que je n’ai pas pu jouir…..   quand il a eu fini, il m’a poussée sous l’eau et m’a dit  » prends donc ta douche toute seule maintenant…… »  

en vérité j’aurais évité tout cela si j’avais accepté une douche en amoureux…..  nue …. comme je l’étais maintenant….. 

8 avril, 2009

le « café fesses »

Classé sous SM — tinna @ 14:47

Chargement ... Chargement ...
14102008173.jpgJ’ai l’habitude de servir , à mon maître, son petit déjeuner au lit…..  parfois nous le prenons tous les deux , en amoureux….  petit moment de détente avant d’aller au travail…..   souvent, cependant il prefère le rituel du « café fesses »……. 

Je prépare un petit déjeuner complet, café, jus d’orange, pain frais, beurre et confiture….. le tout sur un plateau. Je rajoute un marker, un gode, la chaine avec les pinces, son fouet et une bougie……dsc00077.jpg

Je réveille alors doucement mon Maître par une fellation …….  petits coups de langue le long de la verge, caresses….. souvent il laisse durer le plaisir…. mais pas trop, afin que le café  soit bien chaud….

Il relève  la tête du lit de manière à être à demi assis, jambes légerement écartées…..   je m’allonge alors sur le ventre lui présentant mes fesses une jambe de chaque coté de son buste, mon corps entre ses jambes (il préfère alors que je sois en bas et talons hauts , le sexe nu bien entendu).

Mon maître pose alors le plateau sur mes fesses et peut prendre son petit déjeuner……  il peut aussi , à loisir jouer avec mon cul , ma chatte ouverte…et il en profite 

Quoi qu’il me fasse, je ne dois surtout pas bouger pour ne pas renverser le plateau et le café brulant…..  même lorsqu’il fait couler de la cire chaude sur mon cul ……. surtout , ne pas sursauter……   parfois il attache sa tasse à ma chatte,  accrochant la pince d’un coté à mes lèvres trempées et de l’autre coté de la chaîne à l’anse de la tasse , c’est douloureux lorsqu’il boit et je le soupçonne de tirer au maximum sur la chaine ……. il joue avec mon piercing,  il introduit gode, cuillère ou autre dans mes orifices présentés et offerts……  

Souvent il enduit mes fesses de confiture et enfonce ses doigts avec du beurre dans mon cul  qu’il dilate doucement …….  Une fois il a enfoncé le manche d’une cuillère dans mon sexe puis à posé une bougie sur la 14102008175.jpgcuillère …..petit déjeuner aux chandelles…..    Mon Maître ne manque jamais d’écrire sur mes fesses rebondies des mots doux……  pute soumise, ma chienne etc….dsc00073.jpg

Moi pendant ce temps je n’ai pas le droit de parler, seulement de lécher et carresser ses jambes sans bouger mon corps soumis……

Enfin , une fois son petit déjeuner terminé, il enlève le plateau , remonte mon fessier à coups de fouet et me sodomise violemment…….  

Je passe toujours une merveilleuse journée quand mon maître exige son « cafè fesses. »…..

Mon Anniversaire par maître BAAL

Classé sous Maître HEAVEN,SM — tinna @ 11:36

Encore dans mon lit  le jour de mon anniversaire, je fus réveillé par l’odeur forte du café…

j’ouvris doucement les yeux et vis ma soumise poser un plateau sur le lit  se mettant le cul face  à moi ,j’avais compris qu’elle me servait mon café fesse (Voir l’article sur ce sujet)!Quelle surprise en voyant une feuille de papier acrochée à sa fesse me souhaitant mon anniversaire! Plus surpris encore quand j’ai vu quelques gouttes de sang sur le papier ..

Elle avait épinglée cette feuille par une aiguille de seringue  !  Instinctivement j’enlevai l’aiguille ou était suspendue la feuille et lui repiquai l’autre fesse pour entendre sa réaction ..

Elle ne broncha pas …Rien…pas un geste …pas même un sursaut…juste un inperceptible fremissement… J’accrochai donc ma pince à sa petite lévre  et l’extrémité à ma tasse…Ma tasse de  café etait très chaude ..trop chaude je l’appliquai  sur ses fesses pour la refroidir

Mais ma soumise accepta la douleur  et me nargua (comme d’habitude pour me provoquer !)en appuyant sa fesse sur la tasse!!Comme réponse de ma part,je tirai d’un coup sec la pince reliée à ma tasse ce qui lui tira évidemment sa petite lèvre…En guise de réponse, j’entendis légérement… pardon maître…

Prenant ma tartine pleine de beurre sur le plateau je m’en servais pour lui caresser son sexe et son cul pendant un petit moment …Ce fut à ce moment là que j’eu envie de jouer avec ses orifices!!! J’introduisis un par un mes doigts et écartai sa chatte afin d’introduire un  god à picots vibrant…Jouant à le faire rentrer tous doucement  et le  sortir rapidement et inversai  le rythme …C’était ensuite autour de son cul  et pas besoin de crème, le beurre avait suffit pour que son anus soit lubrifié…un autre god commenca à la pénetrer ..Quant il fut au bout , je commencai à jouer avec les deux ! Un va et vient intensif  ce qui l’excita drôlement..mais j’avais encore envie de m’amuser de la soumettre encore plus !!je pris le gros feutre noir et commençai à ecrire sur son cul  ce qui me passai par  la tête ..ce qui m’excitait en fait…!! finalement j’ai dessiné une cible autour de son cul et décidai de m’y introduire  mais pas de suite… c’était quand même mon anniversaire  et ma bougie personnel avait envie d’être etteinte par la salive d’une bouche…me mettant face à elle j’introduisit violemment mon sexe dans sa bouche…quant elle fut bien humide je retirai sa tête par les cheveux et me remis derriere elle …laissant d’abord mon sexe frotter ses fesses je lui retirai son plug …je m’introduisis doucement jusqu’au fond en lui donnant de grands coups secs ..Après un bon moment ,j’eu envie de me vider  mais pas dans son orifice mais sur le reste de ma tartine entâmé ce que je fis… la reposant sur le plateau qui était au bord du lit j’obligeai ma soumise par les cheveux à la manger!!!

Une fois de plus, elle me remercia de sa soumission comme une bonne chienne à son maître! Son plaisir et de rendre son maître assouvi de ses désirs… ce qu’elle fait sans hésiter ..par amour..ce qui la rend encore plus soumise…Merci  Tina  pour cet anniversaire…

Mes nuits avec mon maître…..

Classé sous SM — tinna @ 9:52

120420090431.jpgMon Maître aime que je dorme à ses pieds…….

souvent , le soir alors que je m’allonge dans les nombreux coussins moelleux de mon lit, il me signifie que cette nuit-là sera à ses pieds………

parfois, il me fait alors porter un de mes colliers de chienne et m’attache avec une chaîne de métal au montant du baldaquin…..   d’autres fois il se contente de ma longue laisse en cuir ……. 

Je m’allonge donc , à ses pieds, en travers du lit entre les deux colonnes du baldaquin …..  je dois bien évidemment être nue pour qu’il puisse passer ses pieds sur mon corps comme il le désire….  il exige que je sois tantôt sur le ventre , lui offrant mes fesses comme coussin pour poser ses pieds , tantôt sur le dos lui laissant mon sexe et mes seins…….. mon Maître aime s’essuyer les pieds sur mon corps…….  quand ils sont mouillés de la douche, il les essuie entre mes jambes…..   souvent il glisse ses orteils dans ma chatte, forçant l’entrée humide, essayant d’y enfoncer son pied…. prenant plaisir à mes gémissements de plaisir et de douleur….. il arrive que ce soit ma bouche qui subisse de tels assauts….  il affirme que ma langue sur la plante des pieds le dé-stresse…..

ainsi aprés avoir utilisé toutes les courbes de mon corps et exploré les orifices, il s’endort et je peux moi aussi m’assoupir, rassurée par le poids des pieds qui reposent sur moi……

Mais mon sommeil est toujours de courte durée car tirant la laisse ou la chaîne, mon Maître me réveille et m’attire jusqu’à ce que mon visage soit à la hauteur de son sexe …… Je dois alors lui faire une longue fellation passer ma langue lentement, de ses bourses remonter sur la verge ……. très doucement avaler le gland…. Mon Maître, dans son demi  sommeil , n’ouvre pas les yeux ne me parle pas….   s’il veut que j’accélère le mouvement de ma bouche sur sa queue raidie, il se contente de tirer un peu plus fort sur ma laisse…… jusqu’à que de longues giclées de sperme arrosent ma langue et mon palais……   en général je peux alors retourner à ses pieds mais il arrive qu’il me retienne, me tenant fermement et je sais qu’il désire alors rester ainsi, ma tête reposant sur son pubis , son sexe endormi dans ma bouche…….  souvent je finis par m’assoupir ainsi……..

Mon Homme, Amour et Maître me permet toujours, quand l’aube aux doigts de rose effleure la fenètre, de le rejoindre et de finir ma nuit dans ses bras……

ET même si le miroir souligne les cernes sous mes yeux……le matin me trouve heureuse et épanouie……

7 avril, 2009

Protégé : un apéritif au champagne…

Classé sous SM — tinna @ 22:30

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

6 avril, 2009

Protégé : un moment au donjon…..

Classé sous SM — tinna @ 0:45

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

5 avril, 2009

Protégé : un Week end clair obscur….

Classé sous SM — tinna @ 16:32

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

un week end « clair obscur » suite…..

Classé sous SM — tinna @ 16:30

12042009038.jpgépuisée de plaisir et de douleur, je suis mon maître de nouveau dans le salon…. il me prend dans ses bras, m’offre un cocktail nous regardons d’autres soumises…..  une jolie blonde est à quatre pattes au pied du bar, son maître  son maître boit un verre un pied sur son dos…..   un homme joue avec le cul d’ une autre soumise , lestée de clochettes …. quelques mains s’égarent , la lumière est douce, je suis bien, excitée cependant par la vision de ces hommes dominants, de ces femmes obéissantes …..   j’ai fini mon verre, et ma pause se termine……… mon Maître me dit de me mettre à quatre pattes moi aussi…..  il enfonce un gode vibrant dans mon sexe et continue à bavarder avec des amis….  s’absente un moment…  je reste seule, un peu humiliée, présentant ainsi aux regards de tous mon cul et ma chatte…… résistant aux vagues de plaisir que les vibrations provoquent dans mon bas ventre…  je ne veux pas jouir toute seule devant des inconnus, dans cette position humiliante…  heureusement, Il revient et me relève… une femme est attachée contre une sorte d’étoile en chaîne , il me place de l’autre coté, face à elle , mon corps contre le sien, attache mes poignets ….   une chaîne relie mon sein au sien….  si je recule la douleur est vive pour nous deux….  j’ai peur d’être responsable de sa douleur, malgré le tabou que je ressens face à un corps de femme et les chaînes froides qui nous séparent, je me colle à son corps pour ne pas lui faire mal..                              

..120420090331.jpgnos maître nous fouettent en même temps, sur la même cadence… nos corps frémissent, projetés parfois l’un contre l’autre par la force des coups….

Nous sommes détachées ensembles et entraînée dans la pièce du fond où trone une grandecage de métal  comme une cage à oiseaux……  nous nous asseyons dos contre dos , les jambes écartées, passées à travers les barreaux…..  offertes aux coups de cravache qui ne vont pas tarder à pleuvoir…  la cage s’élève dans le vide……    le jeu va durer un moment…….. la sensation est surprenante……  agréable….   je suis captive et spectatrice……

Un des hommes présent possède un drôle de gant ….. toute la face interne est ornée de petites pointes de clous…   je l’ai vu avec crainte caresser sa soumise…

Mon maître me prend par la laisse et m’emméne à lui ….   je frémis, j’essaie d’expliquer que j’ai peur…. mais mes arguments semblent peu convaincant aux deux hommes qui me regardent en souriant…..  doucement pour me rassurer,  il pause sa main sur mon bras…..  la douleur est si légère que c’en est agréable…..  je me détends, offre mon corps à ses « caresses » L’homme me fait mettre à quatre pattes sur la table de bois  et applique son gant sur toute les parties de mon corps dénude mes seins, qui dépassaient de la guêpière et qui subissent, eux aussi, ces « caresses » brûlantes…. mais le maître accentue sensiblement  la pression de sa main je gémis et de plaisir et de douleur , si mon homme voulait me prendre là, à l’instant, je sais que je jouirais en criant… mais il regarde amusé ….  le gant se fait plus agressif et je me cabre légèrement mais l’homme me tient avec fermeté……   lorsqu’il finit enfin…. il exige que j’avoue mon plaisir….  je m’exécute et remercie en esclave obéissante ce Maître, pour le moment d’attention qu’il m’a consacré…..

Tard dans la nuit ma peau brulante et rouge se souviendra ……..

c’est dans le creux de nos rêves, sous les caresses de mon maître, que la douleur s’apaisera et que je m’endormirai……

4 avril, 2009

Protégé : vengeance au cupidon…..

Classé sous SM — tinna @ 8:23

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

3 avril, 2009

un fantasme à Venise

Classé sous SM,SM FANTASME — tinna @ 12:27

12042009049.jpgnotre première rencontre se passa à l’aéroport……  j’avais gagné un voyage à venise je n’avais personne pour m’accompagner, mais j’avais décidé d’en profiter tout de même , seule…….

j’avais hésité sur la robe rouge que je portais ce jour là, un peu trop provocante peut-être……  mais je trouvais qu’elle m’allait plutôt bien..  vous  aussi je crois , à en juger par votre regard….. 

vous vous êtes assis en face de moi….  si séduisant,  bronzé dans un costume clair…..   plongeant votre  regard de braise dans mon décolleté….  au lieu d m’en offusquer j’en étais toute excitée…une chaleur commençait à remonter entre mes jambes…..et je sentais mes seins se dur cir sous votre regard appuyé. u n peu troublée je fis sem blant de chercher quelque chose dans mon sac… et fit tomber mon rouge à lèvre qui roula jusqu’à vos pieds votre main me frôla pour me le rendre et ce contact m’enivra…..

ce fut le moment d’embarquer….  je ne saurai jamais si c’est vous où le hasard,  mais nous nous sommes retrouvés côte à côte dans l’avion. nous avons bavardé tout le vol…..  mais mon esprit s’égarait dans des pensées délicieusement perverses….  je rêvais de vos mains ….  de les voir remonter le long de mes jambes et s’enfoncer sous ma robe….  que pensiez vous alors…..

avant l’atterrissage nous échangeâmes nos numéros….  nous irions boire un verre un soir dans la romantique venise…..

vous m’avez appelée deux jours plus tard….

cette fois ci je n’ai pas hésité : j’ai mis ma robe la plus sexy… et la plus provocante et des escarpins aux talons vertigineux. j’espérais une soirée brûlante….

nous avions rendez vous dans un petit restaurant romantique pas très loin de la place San Marco une table était réservée au bord de l’eau…   c’est vous qui avez été en retard….  je râlais un peu en vous attendant seule à la table craignant une défection …..   mais vous êtes arrivé très élégant et le regard brûlant de promesses inavouables……

c’était un repas au chandelles bercé par le clapotis de l’eau au passage des gondoles… qui emportaient dans l’ombre de la nuit les chuchotements des couples amoureux…..

je plongeai délibérément mes yeux dans les vôtres et je sentis sous la table la caresse de votre jambe j’écartai doucement mes jambes…  et votre pied remonta entre mes cuisses et s’appuya sur mon sexe qui se mit à couler sur la dentelle de mon slip…..   avant le dessert je l’avais discrètement fait glisser et me penchant l’avais fait disparaître dans mon sac. je sentis votre chaussure de cuir italien s’enfoncer entre mes lèvres…..  je baissais les yeux….  vous me dominiez déjà.

après une dernière coupe de champagne j’eus la surprise de voir s’approcher de la rive une gondole….  pas une simple gondole…   elle était un peu plus grande plus profonde et possédait une sorte de toit de satin rouge. vous l’aviez réservée pour une soirée un peu spéciale…. 

installés au fond de la gondole toute capitonnée de satin pourpre, je remarquai rapidement ce que vous aviez préparé pour notre soirée : de quoi passer quelques heures de jeux particuliers. le fouet surtout attira mes yeux…. comment aviez vous deviné  mon attirance pour ce genre de jeux….

je pensais que vous commenceriez par m’embrasser tendrement mais, est-ce mon regard sur vos « instruments » c’est la cravache que je sentis avant même le contacte de vos lèvres elle fouetta mes hanches d’un coup sec et me fit sursauter elle claqua si fort que je craignis que le gondolier ne se retourne…  ce n’est que lorsque j’appris qu’il était sourd muet que je me laissai aller aux vagues de plaisir mêlées de douleur qui montaient de mes reins et me faisaient onduler sous les coups. cela ne faisait que commencer….  sans un mot vous m’avez retournée comme une chienne remonté ma robe et les coups se sont mit à pleuvoir sur mes fesses parfois si fort que je faillis vous demander de cesser les larmes aux yeux….. enfin je sentis la caresse de vos mains et mon corps tendu par le désir et la douleur se laissa aller comme sous une brise marine…..  douceur de courte durée…..   en un tournemain  j’eus  poignets et chevilles  attachés par des bracelets de cuirs et le cou pris dans un large collier  qui maintenait ma tête légèrement penchée en arrière. Frissonnant de désir et d’une peur légère et tourbillonnante j’écoutais le bruit d’une chaîne qui  fut suivi rapidement du contact glacé contre ma peau brûlante je compris en essayant de bouger que la chaîne reliait mon cou à mes pieds entravant tous mes mouvements.

12042009015.jpgmes fesses furent alors doucement balayées par les lanières d’un fouet…… cela m’excita terriblement je m’entendis chuchoter encore…   le mouvement lent de la gondole m’obligeait , attachée comme je l’étais, à écarter au maximum mes jambes pour ne pas basculer et garder l’équilibre, vous présentant de manière indécente mon cul et mon sexe ouvert …..   les lanières se mirent à siffler de plus en plus fort, parfois sur mes lèvres mouillées m’électrisant….  je me mis à crier de douleur et de plaisir…..  je ne sais si je vous demandais de cesser ou si je hurlais « encore ! »  j’ai même du , par provocation vous demander « plus fort »…plus les coups pleuvaient plis je m’agitais et plus les chaînes me serraient….. j’essayais de ne plus bouger ….   éprouvant des sentiments ambivalents de désir, de rage, de soumission….  lorsque posant le fouet vous m’avez présentée votre queue raide, je ne sais quel réflexe me fit reculer  mon visage au maximum de ce que me permettait ma situation plongeant mes yeux dans les votres avec provocation la gifle violente me fit cette fois ci perdre l’équilibre et je me retrouvée contre la barque dans une position désagréable …  je ne pouvais plus bouger….  vous m’avez alors saisie par les cheveux , qui s’étaient dénoués , me relevant ainsi et appuyant votre sexe contre ma bouche … par défi je tins bon et gardai ma bouche fermée.. c’est à coup de cravache que vous m’avez fait céder…  ouvrant alors la bouche pour crier de douleur je pris votre queue jusqu’au fond de la gorge… tandis que vous donniez de grand coups de reins me faisant monter les larmes aux yeux…  j’essayais de rester calme et de respirer lentement par le nez pendant ce viol buccal….. alors que vos mouvements se calmaient je respirais enfin passant ma langue sur mes lèvres martyrisées c’est le moment que vous avez choisi pour introduire entre mes fesses un plug certainement enduit de gel à la menthe ….  j’en jugeais d’après l’odeur et le feu qui me pris le cul aussitôt tout mon corps était secoué de plaisir……  je rêvais d’être enculée par votre queue…. alors que mon cul se dilatait par l’action du plug je sentis s’enfoncer en moi un gode dont les vibrations m’enivrèrent…   je vous entendais prononcer des insultes et à votre voix je sentais votre excitation monter….. comme un fou vous avez arracher ma robe de soie ….comme une folle je vous ai supplié de me prendre…..    mais vous préfériez continuer à laisser l’envie atteindre son paroxysme…..  à mes seins maintenant nus , sans pitié vous avez accroché une chaîne pinçant douloureusement les tétons….   puis vous avez relié cette chaîne à ,une autre qui cette fois pinçait mes petites lèvres  je gémissais, hurlais, suppliais, chavirée de plaisir….

je sentis que vous retiriez le plug et crus enfin être sodomisée mais ce qui glissait entre mes fesses était trop fin pour être votre queue une odeur de brûler me fit trembler et je ne tardais pas à sentir la cire chaude couler doucement sur mes fesses déjà rouges du fouet….   je criais de douleur mais à nouveau elle céda au plaisir…. enfin votre sexe prit la place de la bougie dans mon cul me sodomisant violemment jusqu’à me faire hurler de plaisir j’ai joui ainsi, attachée comme une pute, enculée comme une chienne par un homme qui m’était presque inconnu….. vous aussi avez joui mais vous vous êtes retiré envoyant de long jets de sperme contre le bois de la gondole…..   sperme que vous m’avez obligé à lécher en me saisissant à nouveau par ma crinière blonde…..   il était temps je sentis que nous accostions….  vous m’avez rapidement délivrée….   

jamais je n’avais eu tant de plaisir cette expérience serait inoubliable…..   j’ai bien sur accepté de vous revoir où plutôt , désiré impatiemment vous revoir…..

1...678910

RED TUBE SEXE GRATUIT |
leboudoirdemily2 |
BIOGRAPHIES ET PHOTOS DE CH... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photo amateur
| alexcarrot
| deveritablesgrosseins1